Les défis d’écriture de L’aparté #3

Pour ce troisième défi d’écriture de L’aparté, Lydia Schettini, l’animatrice de l’atelier d’Ecriture, nous propose le thème suivant : Vue d’en Haut / Vue d’en Bas.

👉 Consigne : Il s’agit d’explorer des formes courtes d’écriture en réalisant autant de « Flash Fictions » (ou micro-fictions*) que vous le souhaitez, de maximum 100 mots chacune.

Le musée est-il chaud, est-il froid ? Est-il haut, est-il bas ? Y a-t-il des veaux, y a t-il des rats ? Et que viennent y faire tous ces gens ? Visiter mais visiter qui ? quoi ? L’art est un scandale et « musée » se glisse d’abord dans « s’amuser ». (Jean-Michel Ribes, Musée haut, Musée bas)

Dans quoi se glisse notre regard lorsqu’il regarde en haut ?

Lorsqu’il regarde en bas ?

« Les collines, sous l’avion, creusaient déjà leur sillage dans l’or du soir. Les plaines devenaient lumineuses mais d’une inusable lumière : dans ce pays elles n’en finissent pas de rendre leur or de même qu’après l’hiver, elles n’en finissent pas de rendre leur neige ». (Saint-Exupéry, Vol de nuit)

Thème : « Vue d’en Haut » 100 mots maximum.

Thème : « Vue d’en Bas » 100 mots maximum.

N’hésitez pas à varier les points de vue ! au sens large ou resserré… littéral ou figuré… figuratif ou abstrait… poétique ou/et politique… Pensez aux différents genres : faits divers, fragments, tweets ou textos, micro-nouvelles instants ou à chutes… Vous pouvez également travailler en diptyque, pour faire se confronter, s’opposer, se répondre, se croiser les regards.

Entre toi et moi, il y eut un coup de foudre suivi d’une vie ; ses hauts, ses bas. Désormais la mort, il ne reste que l’amour ; l’éternel. – (Kim Thúy)

Amusez-vous bien et n’hésitez pas à nous envoyer vos créations !

Nous en profitons d’ailleurs pour remercier les personnes qui nous ont envoyé leurs textes pour les deux précédents défis (à relire : Contributions Défi #1 / Contributions Défi #2).

* La micro-fiction est un bref récit de fiction – avec un début, un développement, une fin condensés – qui relève du croquis et/ou de la suggestion. Son caractère elliptique offre une place à l’interprétation du lecteur.